Blog François Brousse

Catégories

Catégories

Sylvia

J’aime la gloire de ton corps
Dont une aurore souveraine
Baigne en mystérieux accords,
Les courbes, d’astre et de carène.

J’aime la gloire de ton âme
Pareille au solitaire lynx…

lire plus

Le bonheur

Une trinité de démons
A couvert la hauteur des monts
Hitler et Mao et Staline
Leur monstruosité féline
Ensanglante les minarets

Ils composent une forêt
Où le cauchemar sombre rôde

lire plus

Pensée divine

L’homme cherche toujours Dieu en dehors de l’homme, c’est là l’erreur initiale :

l’homme et Dieu sont identiques.

lire plus

Poésie et métaphysique

Quel est le rôle du conte au sein de la poésie ?

F.B. : Le conte est rempli de rêves, d’illuminations, d’étrangetés, d’extases, d’effacements et d’évasions. Toute la poésie n’est qu’un conte. Un conte merveilleux qui nous raconte une multitude d’histoires merveilleuses de façon à ce que nous oublions tout ce que la Terre a pour nous de lourd, de terrible et de pénible. Le conte est donc essentiel. Il n’existe peut être pas un seul grand poème dans lequel il n’y ait un conte, histoire merveilleuse faite pour des enfants. Si nous ne conservons pas jusqu’à la fin de notre vie l’innocence et la pureté des enfants, nous n’arriverons jamais à l’Illumination.

lire plus

L’Âme

Je t’affirme éternelle, ô lumière qu’on nie !
La mort n’est que le seuil rayonnant de la joie
L’éternité, perçant le sépulcre, rougeoie
Comme une grande aurore éveilleuse de nids.

lire plus

Le philosophe sur la terrasse – 26 août 1981

La place de la Loge n’est pas seulement un lieu de détente et de farniente. L’esprit aussi y souffle. Une preuve le poète essayiste et philosophe orientaliste François Brousse a élu domicile, tous les après-midi, à la terrasse du self-service de la Loge. Il y rencontre ses disciples familiers et des passants qui, surpris par ces cours de plein air, jettent furtivement un coup d’œil, prête oreille à ce qui se dit. Les cours de M. Brousse sont une des originales animations de notre centre ville [Perpignan]. On y cause de nombreuses choses mais principalement des grands secrets de la pensée et de la symbolique.

lire plus

François Brousse un sage de bonne compagnie – 19 août 1986

La sagesse est la découverte des secrets essentiels du monde et, en même temps, de pouvoir réaliser dans son corps et dans sa vie… Un sage peut surgir à n’importe quelle période de l’histoire. En Inde, comme en Occident. Ce propos est de François Brousse, le sage cata­lan.

Un but : la connaissance « inté­grale et parfaite » de la Vérité qui est « immuable et invariable », toujours métaphysique. Une éthique : essayer de développer l’Esprit « qui est en nous. » Le développer par tous les moyens, l’intelligence, l’intuition et le sens esthétique…

lire plus

François Brousse, l’anarchiste idéaliste – 9 novembre 1986

Pour le joindre, pas une adresse, mais plusieurs : rue de la Lanterne d’abord où ses fidèles se ras­semblent tous les soirs de 18 à 19 heures. Mais vous pouvez aussi le « choper » en fréquen­tant le salon de thé de la Rive droite, le café de la Loge et au­tres lieux publics où il tient son auditoire sous le charme de la conversation. Mais n’allez pas croire que cet admirable orateur à la mémoire phénoménale se contente d’être un conteur d’histoires.

Non ! François Brousse est avant tout un philo­sophe. Par profession d’abord !

lire plus

La semaine du roussillon – 20 octobre 2005

Des hommes et le roussillon, François Brousse (1913-1995), poète, penseur et philosophe.

On dit de lui qu’il est « l’homme aux cents visages » tant sont vastes les domaines dans lesquels il s’est aventuré et imposé. À la fois poète, philosophe, penseur, romancier, historien, journaliste, astronome, métaphysicien, idéaliste, il fut parfois occulté, traité d’illuminé mais son œuvre ne peut laisser indifférent tout esprit ouvert de notre temps.

lire plus