Passerelle François Brousse

Professeur de philosophie, poète et essayiste

Hommage à François Brousse

Le poète et philosophe François Brousse, ayant été classé « Patrimoine » par la Mairie de Perpignan, une plaque commémorative a été posée en automne 2021 sur la passerelle piétonne située au-dessus de la rivière, la Basse, menant au lycée Arago de Perpignan, collège-lycée au sein duquel François Brousse a suivi sa scolarité et où il a professé de nombreuses années.

Situé en cœur de ville, la passerelle François Brousse est un lieu de passage et de vie de nombreux Perpignanais et promeneurs mais il est également fréquenté par les élèves du Lycée Arago dont l’entrée toute proche. 

C’est un espace de détente et source de rêverie fort apprécié, situé à la croisée de la Basse et de son affluent, le Ganganeil. C’est là que François Brousse adolescent fit une expérience inédite, à 14 ans, en 1927. De retour du collège, il y fait une rencontre surprenante, récit qu’il publiera bien plus tard en 1990, celle d’Aton, l’homme au manteau noir.

Propos de François Brousse

Cette histoire remonte à l’an de grâce 1927. J’avais quatorze ans et j’étais externe surveillé au Lycée Arago dont les briques évoquent à s’y méprendre les palais antiques d’Assur. Sous les lampes studieuses de la surveillance, j’écrivais des romans de cape et d’épée où je traînais dans la boue Louis XIV et la Révocation. Un soir donc, je quittais l’étude à 19h30, comme à l’accoutumée, sous les froides étoiles de novembre. Je venais de franchir le pont qui surplombait le Ganganeil, étroite rivière aux eaux sombres, quand je fus accosté par un étrange personnage. Un grand manteau noir le drapait et ses yeux étincelants fixaient sur moi leur intense magnétisme. Sa voix retentit au fond de mon cœur comme l’harmonie d’une lyre :

« Tu vois, petit, cette rivière aux eaux troubles se nomme le Ganganeil, ce qui veut dire en hindi, le Gange bleu. Et, réellement, ce minuscule cours d’eau provient du fleuve aux flots intarissables qui baigne l’Inde colossale. Vous avez déjà dans votre Roussillon la ville d’Ur, tout comme l’antique Babylonie. D’ailleurs le Midi de la France contient la cité de Ganges où naquit Fabre d’Olivet, qui écrivit d’une plume adombrée L’Histoire Philosophique du genre humain. »

François Brousse jeune – Date non précisée

Lire plus

« Tu ne comprends pas encore ce que je dis, mais, plus tard, tu exploreras de grands mystères.

Donc, par des labyrinthes inconnus un ruisseau jaillit du Gange énorme, traverse tout le dessous de la Terre pour aboutir à Perpignan. Quelle raison l’explique ?

Perpignan, kabbalistiquement, signifie le père de la glande pinéale. C’est un des sept chakras de la France. Vers l’an cinquante de l’ère chrétienne, le génial Apollonius de Tyane a caché des talismans d’ordre mental dans les entrailles de la Gaule méridionale.

L’un d’entre eux gît et rayonne sous la tour de l’église Saint-Jacques, à 33 mètres de profondeur. […]

Je m’appelle Aton et suis le fondateur de Perpignan. Mon nom est un titre. J’ai reçu en Égypte l’initiation d’Héliopolis dont le dieu se nommait Aton et qui inspira plus tard le pharaon Aménophis IV, Akh-En-Aton, la gloire éblouissante d’Aton.

Mon tombeau repose sous la colline de Sainte-Colombe, à quelque 180 mètres de profondeur. […] Quand mes ossements seront découverts, la paix, de son auguste toge, ombragera toute la Terre. »

L’inconnu au manteau noir mit alors sa main sur ma tête et j’eus l’impression que je devenais la vie universelle avec ses insectes, ses poissons, ses forêts innombrables, ses reptiles bigarrés, ses oiseaux omnicolores, ses félins aux bonds souples, ses hommes à l’intelligence lucide, ses visibles et ses invisibles.

J’en étais là de mon extase, lorsque éclata un amical éclat de rire.

Je levais les yeux.

L’homme mystérieux au manteau noir avait disparu dans la Quatrième Dimension.

Je revins chez moi et ne parlai à personne de ma fabuleuse rencontre.

Est-ce un rêve ou une fantastique réalité ?

Je laisse à mes lecteurs le soin d’en juger dans le tribunal impartial de leur esprit.

Pour moi je conserverai toujours dans mon âme l’empreinte flamboyante d’une rencontre surhumaine. […]

Terminé le 21 septembre 1990

« Rencontre » dans Revue BMP N°84, déc. 1990

PROGRAMME 

Journée d’inauguration – 7 mai 2022, Perpignan

MATINÉE

A 10h30 sur le parvis du lycée Arago, avenue du Lycée. 

Lecture de poèmes de François Brousse par les élèves de cycle 2 du département d’art dramatique du Conservatoire Monserrat Caballé de Perpignan (professeur David Santonja). 

Discours des élus

Intervention de l’Amicale des Anciens d’Arago

À l’issue de la cérémonie, le verre de l’amitié sera offert aux participants par la municipalité

SOIRÉE

A 20h30, au Théâtre des Possibles, 31 rue des Romarins à Perpignan

Outre Ciel

Théâtre poétique

Mise en scène Thierry Devaye

Avec Pascal Lafeuille et Loïc Le Dauphin

Textes extraits essentiellement du recueil Au royaume des oiseaux et des licornes,

et du Livre des Visions de François Brousse

Une ou plusieurs dates devraient être proposées à Paris fin sept. 2022.

On en parle…