Réédition 2020

Présentation

Le Yoga polaire de François Brousse est un yoga de libération. 

Basé sur le souffle, la visualisation, la méditation métaphysique, il s’articule autour de la nécessité du végétarisme pour la purification du corps, de la Bénédiction bouddhique pour celle de l’âme et des Huit Méthodes pour la transformation de l’esprit, assurant qu’« elles donnent la force, en une seule vie, de briser les chaînes du Karma et de s’envoler à travers la Conscience cosmique (1) ».

Le Yoga polaire comprend les dix-huit respirations transmises par la yoghini Cajzoran Ali, les méthodes révélées par le comte de Saint-Germain en relation avec le Grand Soleil central, et les Huit Méthodes apportées par les maîtres de l’Himalaya.

(1) BROUSSE François, La Trinosophie de l’étoile Polaire, 1990, p. 25

Respiration alexandrine

Choisissez un alexandrin, gonflé de sens profond et soulevé de beauté. Par exemple le vers de Hugo : – Ô Sagesse, esprit pur, sérénité suprême.

 

Il formera le mantram et le support respiratoire.

 

Aspirez en murmurant l’alexandrin, expirez de la même façon. Il faut réaliser chaque jour sept fois la respiration alexandrine si vous désirez passer le seuil des visions. Une année de travail est nécessaire.

Réédition 2020

Présentation

Le Yoga polaire de François Brousse est un yoga de libération. 

Basé sur le souffle, la visualisation, la méditation métaphysique, il s’articule autour de la nécessité du végétarisme pour la purification du corps, de la Bénédiction bouddhique pour celle de l’âme et des Huit Méthodes pour la transformation de l’esprit, assurant qu’« elles donnent la force, en une seule vie, de briser les chaînes du Karma et de s’envoler à travers la Conscience cosmique (1) ».

Le Yoga polaire comprend les dix-huit respirations transmises par la yoghini Cajzoran Ali, les méthodes révélées par le comte de Saint-Germain en relation avec le Grand Soleil central, et les Huit Méthodes apportées par les maîtres de l’Himalaya.

(1) BROUSSE François, La Trinosophie de l’étoile Polaire, 1990, p. 25

Respiration alexandrine

Choisissez un alexandrin, gonflé de sens profond et soulevé de beauté. Par exemple le vers de Hugo : – Ô Sagesse, esprit pur, sérénité suprême.

 

Il formera le mantram et le support respiratoire.

 

Aspirez en murmurant l’alexandrin, expirez de la même façon. Il faut réaliser chaque jour sept fois la respiration alexandrine si vous désirez passer le seuil des visions. Une année de travail est nécessaire.

Poésie

Essais

Romans / Contes

Revue BMP

Anciennes éditions

Autres