Blog François Brousse

Verbe

Catégories

Catégories

La reine

Extrait

LA REINE

La véritable reine
Sous le ciel rutilant
Reste toujours sereine
Malgré les goélands.

Les vêtements du Mage
Brillent de cent couleurs
Ils incarnent l’image
De l’incroyable Ailleurs.

lire plus

Tribunal

Extrait

Vais je écrire une diatribe
Contre les rimailleurs du jour ?
Des vérités je suis le scribe
Je brandis le glaive si lourd…

La mer qui chante près d’Antibes
Viendra sans doute à mon secours
Elle me répand son amour
Le soleil flamboyant m’exhibe.

lire plus

Banjos

Extrait

Jésus Christ, fils de Dieu,
A perdu son enjeu ;
Il nous captive peu.

Son enfer nous fait rire
Nous réservons nos lyres
Orphée ou Pythagore
Hermès qu’un feu colore
Et les deux Isidore,
Bouddha rempli d’aurore

Nous émerveillent mieux.

lire plus

Le Verbe divin dans l’œuvre de François Brousse

Quatrième de couverture – Extrait

Cet ouvrage est composé de neuf conférences sur la poésie de François Brousse, poète, philosophie et métaphysicien (1913/1995).
La poésie de François Brousse (plus de 600 poèmes) par sa forme est d’abord influencée par le romantisme et surtout par Victor Hugo ; puis vers 1980 la poésie du philosophe devient par la succession des strophes davantage surréaliste.
Nous noterons plusieurs innovations poétiques dans la forme mais quand au fond aucune poésie métaphysique n’est allée aussi loin.

lire plus

Quelques-uns

Extrait

Il fut d’abord Rama
Perdu au fond des âges
Puis Krishna le parfait
Dans son verbe éclatant.

Orphée suivit ensuite
Maître des visions,
Le Bouddha aux yeux clairs
Vint agrandir les cieux.

lire plus

Distiques

Extrait

Les croyances de l’homme ont pour morne témoin
L’impossibilité d’aller toujours plus loin.

Le nombril d’Eve est l’étoile du genre humain
L’éclat de son regard montre le clair chemin.

La laideur dont le froid fait trembler nos ancêtres,
C’est le beau qui n’est pas et qui aspire à l’être.

Mystère du phénix, jailli du noir tombeau,
Le laid n’est que le manque exaspéré du Beau.

lire plus

Chevalier de Dieu

Extrait

Je suis le chevalier de Dieu
Mon glaive brise les tyrans.
Honneur aux paladins errants
Je suis le chevalier de Dieu.

Sur terre en n’importe quel lieu
Quand un dictateur délirant
Entassant défunts et mourants
Se fait adorer comme un feu
Mon verbe devient un torrent

lire plus

Semence

Extrait

La vérité doit être dite
Elle doit être répétée.
Dieu même à parler nous invite
Malgré le sort de Prométhée.

Si sur ton front la foudre éclate,
Brave la colère du ciel.
Que l’on te haïsse ou te flatte
Sois le témoin de l’essentiel.

lire plus

Chants dans le ciel – 1ère (ou 2e) éd. 1943

Présentation

En 1940 [ou 1943] François publie le recueil poétique Chants dans le Ciel. Y apparaissent des poèmes fondamentaux comme « L’hymne au Soleil » et « Soir sur le Pacifique ». À côté des « Maîtres subtils de l’immortelle aurore » (Bouddha, Krishna, Pythagore, etc.), il manifeste sa « Soif d’éternité » et son désir de s’extraire des pesanteurs de la Terre dans un idéal de pureté

lire plus

Revue Sources Vives N°1 – Février 1957

« François Brousse, le poète du subconscient »

Article de René Espeut

Comme Jadis Hercule, que sollicitaient à la fois la vertu et la volupté, le poète hésite, dans l’éternelle croisée des chemins, entre la passion et l’imagination. Brutalement, Baudelaire a tranché le débat : poésie et imagination se confondent. Cette formule s’adapte si merveilleusement à François Brousse qu’elle semble avoir été faite pour lui : faite pour lui, comme le nid pour l’oiseau, comme la forêt pour les vents, comme les perles des mers pour le col des femmes !

lire plus

Revue BMP tome 5 – 1987-1988

Réponse à un contradicteur

Un contradicteur m’a récemment reproché de n’apporter rien de nouveau. Mon message serait un simple condensé des révélations divulguées par Héléna Petrovna Blavatsky, Annie Besant et Leadbeater.

J’ai beaucoup d’admiration et de sympathie pour ces trois maîtres, mais mon enseignement est entièrement nouveau. Les théosophistes se contentent de préconiser le végétarisme, moi j’en fais un des quatre axes fondamentaux de la conquête de l’illumination. Les trois autres axes étant la sagesse, l’amour et la beauté. En un mot, je prétends qu’il est impossible d’atteindre la libération tant que l’on est carnivore.

lire plus

L’Encens

Une lueur grandit
Là-bas dans le lointain,
Navigateur hardi
Lève tes yeux hautains,
L’homme t’a fait crédit
Honore ton destin !

lire plus

Lettres

Une lettre hébraïque est pleine de mystère
Une lettre française est pleine d’infini.
Elles dominent les lions et les panthères
Une lettre hébraïque est pleine de mystère.

lire plus