Blog François Brousse

Vérité / Connaissance

Catégories

Catégories

Tribunal

Extrait

Vais je écrire une diatribe
Contre les rimailleurs du jour ?
Des vérités je suis le scribe
Je brandis le glaive si lourd…

La mer qui chante près d’Antibes
Viendra sans doute à mon secours
Elle me répand son amour
Le soleil flamboyant m’exhibe.

lire plus

Femme et Dieu

Extrait

La femme qui n’a plus de clarté sur son casque
Est la maîtresse irrésistible des bourrasques.
Ô lumière de Dieu, je t’arrache ton masque.
Le phénix a chassé l’infernale tarasque.

La pythonisse de l’idéal te sourit.
Monte dans le soleil sur l’aile des houris.
L’Inde t’offre en riant le suprême Hari.
Le fruit de l’Absolu dans l’aurore a mûri.

lire plus

Je et Lui

Extrait

J’existais avant la naissance des étoiles
Et j’existerai après leur écroulement.
Mes aventures triomphales
Éblouissent le firmament.

L’atome épouvanté tremble devant mon être
Les galaxies et les univers bulles ont peur
Quand je m’accoude à ma fenêtre.
L’ombre m’adore avec stupeur.

lire plus

Semence

Extrait

La vérité doit être dite
Elle doit être répétée.
Dieu même à parler nous invite
Malgré le sort de Prométhée.

Si sur ton front la foudre éclate,
Brave la colère du ciel.
Que l’on te haïsse ou te flatte
Sois le témoin de l’essentiel.

lire plus

Comment se présente le relatif pour quelqu’un qui vit dans l’absolu ?

Réponse

Quelqu’un qui vit dans l’absolu n’est plus sur la Terre. Il est dans le monde des archanges, ou des dieux, ou des transcendances divines, et l’absolu, il le vit à l’intérieur. Il ne vit même que là dedans. Le relatif est comme un reflet lointain et plaintif de la vie prodigieuse qu’il mène. Il est en quelque sorte lui même le Soleil et la vie terrestre n’est simplement que l’ombre d’un corps.

lire plus

Revue BMP tome 19 – 2001-2002

Introduction générale à la philosophie (Extrait)

LE BESOIN DE CONNAÎTRE

Au début de sa Métaphysique, le philosophe Aristote [381-322 av. J.C.] nous affirme que l’homme est naturellement désireux de savoir. Un simple examen confirme l’opinion du philosophe antique. Nous rencontrons en nous-même un penchant extrêmement accusé qui s’appelle la curiosité.

Elle s’exprime sous trois formes différentes et complémentaires.

lire plus

Le Sourire de l’astre – éd. 1998

Connaître

Le sourire de l’astre épouvante l’abîme,
Les crapauds ont bavé une sueur d’étoiles,
Le temps râpe mon coeur de bronze sous la lime,
L’épouse du soleil ôte ses sombres voiles

lire plus

Poésie langage de l’âme – éd. 2008

Présentation

Poésie langage de l’âme réunit cinq conférences de François Brousse sur la poésie

Extrait
Troisième et dernière qualité du poète, il apporte une illumination. Celui qui lit certains poèmes est traversé brusquement par une sorte de profondeur sacrée, il n’est plus sur le plan humain mais sur le plan divin.

lire plus

Philosophies – éd. 2011

Conférence, Paris, 21 février 1992 – « Trois réalités : fatalité, providence, liberté »

Le sujet que je vais aborder ce soir est un de ceux qui préoccupent l’humanité depuis le commencement de son existence, à savoir le rapport entre les trois forces : la fatalité, la liberté humaine et la providence. Il faut dire que la fatalité existe d’une manière terrible, par le seul fait que nous sommes enfermés dans un corps humain ; c’est donc une fatalité ; le corps humain avec toute sa quantité de maladies, d’erreurs et de faiblesses est exactement la cage de l’esprit. Cette fatalité peut être supprimée par la providence.

lire plus

Commentaires sur les Proverbes de Salomon, t. I – 2015

Conférence, Prades, 18 novembre 1982 (Extrait)

Pour aborder l’étude de Salomon nous devrions avoir une pureté céleste. Nous ne pouvons pénétrer dans le temple de l’Éternel que sur l’aile de l’amour, l’aile de la connaissance et l’aile de la beauté. Je fais allusion ici à Salomon.

Nous allons précisément porter notre conférence sur ce roi mystérieux et fabuleux qui fut l’un des maîtres de la pensée juive. On peut dire que Salomon est sans doute le plus grand des prophètes que présente la Bible. Il a laissé de lui un souvenir ébloui à travers les âges.

lire plus

Le disciple

Ô Maître, Bouddha éternel
Devant qui les grands dieux s’inclinent,
Refuge des êtres mortels,
Donne-moi la haute doctrine !

Protège ton disciple errant
Dans les ténèbres de la Terre

lire plus