Blog François Brousse

Maître

Catégories

Catégories

Tête d’or

Extrait

Sur les hauteurs de la lumière
Le maître à tête d’or rêvait.
L’univers roulait sa poussière
Comme une stryge aux yeux mauvais.

Le vieux navire dérivait
Dans les tempêtes meurtrières.

lire plus

Le saphir

Extrait

Rejetons Dieu et le diable
Seul le hasard des atomes
Forge un mal irrémédiable
Sous les formidables dômes.

Le néant et la naissance
Sont un délire bouffon ;
Une stupide inclémence
Emplit l’abîme sans fond.

lire plus

Ultima

Extrait

Les ultimes années
D’un Maître sont toujours
D’épreuves couronnées
Par l’énigme des jours.

Le terrible séjour
Parmi les fleurs fanées
Lui donne le bonjour
Des fauves destinées.

lire plus

Banjos

Extrait

Jésus Christ, fils de Dieu,
A perdu son enjeu ;
Il nous captive peu.

Son enfer nous fait rire
Nous réservons nos lyres
Orphée ou Pythagore
Hermès qu’un feu colore
Et les deux Isidore,
Bouddha rempli d’aurore

Nous émerveillent mieux.

lire plus

Guernesey

Extrait

J’ai visité à Guernesey
Ta caverne, ô roi des abîmes
J’ai contemplé tes pas intimes,
Sous un ciel d’aurore embrasé.

Les astres ouvraient leurs croisées
Sur les miraculeuses cimes.
Dans les soleils nous nous assîmes,
Nimbés d’une flamme irisée.

lire plus

Élargissement

Extrait

Je suis Melchisédech
Ainsi que Salomon
J’ai joué du rebec
Auprès du grand Simon,

Je chasse à coup de bec
La horde du démon
Mon œil demeure sec
Sur la hauteur des monts.

lire plus

Sur un grand mort

Quand la cloche sonna l’heure dernière
Quand l’archange fatal toucha ton coeur meurtri
Quand le souffle de l’au delà courba la terre
Tu rentras dans le ciel sans pousser un seul cri.
Le lion exilé retrouva sa tanière
Près de ses devanciers le Bouddha et le Christ.

lire plus

Quelques-uns

Extrait

Il fut d’abord Rama
Perdu au fond des âges
Puis Krishna le parfait
Dans son verbe éclatant.

Orphée suivit ensuite
Maître des visions,
Le Bouddha aux yeux clairs
Vint agrandir les cieux.

lire plus

Le réveil

Extrait

La mort n’est qu’un sommeil
Passager
Son voile mensonger
N’empêche pas le grand réveil,
L’éternel nous réclame
Il sauvera notre âme
Dans l’azur délirant
Il attend ses enfants,
L’illusion du monde
Arrêtera ses rondes
Nous entrerons enfin
Dans l’éternel matin.

lire plus

Consolation

Extrait

Le vide de mon cœur retentit sombrement
Comme un noir souterrain où passe un vent sinistre,
Le livide néant a fermé mon registre…
Regarde la rondeur sacrée du firmament !

Ô Temps, le soleil pleure à l’ombre de tes ailes !
Ô Nuit, tes lourdes eaux noient le blé sidéral
Ô Mort, la lune tourne éperdue dans ton bal !
Pense au voyage bleu des âmes immortelles…

lire plus

Variations polyphoniques

Extrait

Le lait brûlant remplit l’amphore d’argent pur
Verse‑moi les trésors de Memphis et d’Assur.
Ô multiplication des baisers dans l’azur !
Le papillon est toujours libre quand il vole
Ce fleuve où l’on se baigne a pour source le pôle.
Exaspérés des fous que hante le péché,
Je suis impatient comme un ours mal léché
Le ciel bleu est l’abîme où s’engloutit mon âme
Dans mes yeux Uranie met son regard de flamme.

lire plus

Époques

Extrait

Chaque fois que l’on quitte
Une ère pour une autre,
Ce mouvement suscite
D’horrifiants apôtres.

L’époque de Jésus
Où le bûcher pétille
A beaucoup moins d’élus
Que celles des Bastilles.

lire plus

Qui n’aime pas…

Extrait

Qui n’aime pas Victor Hugo
Révèle une âme médiocre
Entend-il ce lointain tango
Qui n’aime pas Victor Hugo ?

lire plus

Recherches

Extrait

Pas un Mage n’est arrivé
Jusqu’au grand soleil qu’il rêvait
Pas un titan plein de colère
N’a brisé l’étoile polaire ;
Nul, pas même Milarépa,
N’a trouvé la clef du trépas ;

lire plus

Colombes et vautours

Extrait

Je ne me souviens plus du sonnet de Hugo,
Tant pis je vais en construire d’une autre manière.
Je récite des vers près des femmes altières
Qui me couvent parfois d’un bel oeil indigo.

Ainsi qu’un coq lascif essayant son ergot,
Je les caresse de maximes primesautières,
Et plus d’une souvent jette de ses paupières
Un regard prometteur qui flatte mon ego.

lire plus

Révolte

Extrait

La révolte de Spartacus
A réveillé tous les esclaves
Le volcan crachera ses laves
Les vainqueurs se sentent vaincus.

Par delà les sombres conclaves
Apollon embrasse Bacchus
Le banquier, malgré ses écus,
Se plonge au fleuve qui le lave.

lire plus