Blog François Brousse

Liberté

Catégories

Catégories

Chant de mai

Extrait

Nous allons dans le soleil,
Millions de femmes, millions d’hommes,
Nous allons dans le soleil
Et vers l’avenir vermeil

Nous voulons ressusciter,
Millions d’hommes, millions de femmes,
Nous voulons ressusciter
Le géant Fraternité !

lire plus

Pensée divine

La marque irrécusable de la sagesse, c’est qu’elle conduit au bonheur, non pas le plaisir passager des mortels, mais la sérénité profonde, pure, inaltérable, comme le diamant des cieux.
Quand l’homme préfère le glaive des dictateurs à la rose des princes ésotériques, l’heure de la mort sonne lentement. Le cycle de vie se termine et les désintégrations commencent.

lire plus

Pensée divine

Le volcanisme de la puberté crache la révolte contre l’homme et le social. Ces explosions, par leur déchirement, peuvent faire entrevoir l’Infini. Mais attendons la suite ! Tel jeune brise tout finit misérablement dans le cuir d’un policier ou l’écaille d’un souteneur. Le révolté devient conformiste. L’anticlérical s’apaise en curé.
Espérons qu’il leur reste quelque étincelle du volcan primitif.

lire plus

Pensée divine

Le problème des extraterrestres – ou des intraterrestres – brille de facettes insolites. Ils n’interviendront jamais dans le tourbillon politique des peuples, car leur intervention risquerait de provoquer la guerre des mondes et d’aboutir au chaos des technologies meurtrières. Surtout, il faut abandonner les chimères médiévales d’une restauration monarchique imposée à la France par des extraterrestres ! Autre illusion, croire qu’ils vont résoudre toutes nos difficultés intérieures.

lire plus

Pensée divine

La seule définition de la liberté est d’ordre métaphysique, elle consiste à n’avoir pour maître que son Moi divin.

lire plus

En quoi le communisme est-il une aberration sociale ?

Réponse

Parce que l’évolution de l’espèce humaine se fait par des actes individuels et vouloir imposer à des êtres individuels un message collectif, une discipline collective, c’est arrêter leur évolution. C’est les enfermer dans des cachots, les fourrer au fond de l’abîme le plus noir possible et, par conséquent, c’est arrêter l’évolution du genre humain. On ne l’arrête jamais et elle finit par exploser d’une manière terrifiante. Le communisme est faux, fondamentalement faux !

lire plus

Qu’est ce qu’aimer ?

Réponse :

Mettre les autres avant soi-même. Habituellement, quand on agit, c’est d’abord nous, et les autres sont là pour nous suivre, s’ils le veulent bien, et s’ils ne veulent pas nous suivre, ils sont là pour être détruits…

Et le processus contraire ?

F.B. : Le contraire est précisément ce qu’on appelle aimer, c’est à dire, je suis là pour servir les autres, et je n’existe que pour que les autres soient en quelque sorte mes amis, mes amants, mes fidèles suivants et que je sois en même temps leur maître et leur servant.

lire plus

L’Évolution universelle

Extrait

C’est une loi universelle. Nous partons de l’Inconscient divin, passons au conscient divin et, du conscient divin, nous arrivons jusqu’au sur-conscient divin. Tous les êtres traversent cette loi. Nous commençons par être une espèce de bulle d’idées au fond de l’inconscient ; puis, à la suite des réincarnations, nous arrivons à travers la plante, l’animal et l’homme jusqu’à la conscience divine. De là, nous passons au super conscient divin et devenons Un avec l’Être infini, éternel et parfait qui a créé toutes les âmes. C’est une loi. Nous partons de l’inconscient pour aller vers le conscient et nous partons du conscient pour aller jusqu’au super conscient. Ceci est le mouvement permanent et éternel de l’Être divin. Il n’a jamais commencé et ne finira jamais.

lire plus

Trois moyens d’empêcher la future guerre atomique

Conférence sur Philippe de Lyon (Extrait)

Encore une fois, ces trois moyens : suppression de l’alimentation carnée, remplacement de la pensée de haine par la pensée d’amour et fabrication de dix grands maîtres supplémentaires, suffiraient pour faire reculer le monstre sanguinaire du massacre atomique. Mais cela réclame une accélération inouïe de l’évolution humaine. ..

lire plus

Revue Sources et Flammes N°10 – Printemps 1982

Zoroastre l’apôtre du soleil, 2e éd. deuxième trimestre 1982

La tentation de Zoroastre (Chap. VII)

Il existe, dans la vie des initiateurs, un désert terrible, peuplé de visions atroces et lascives, que l’on appelle le désert de la tentation. Toutes les forces enfermées dans l’âme brisent leur porte, et se répandent au dehors avec un bouillonnement farouche. La mer jaillit par‑delà ses rivages.

lire plus

Revue BMP tome 11 – 1993-1994

Propos de table
François Brousse répond aux questions de ses amis

Q. : Pourquoi sommes-nous sur la Terre ? Quelle est notre origine ? Quel est notre destin ?

Pourquoi sommes-nous sur Terre ? Nous sommes sur Terre pour prendre conscience de notre divinité. Quelle est notre origine ? Elle est, comment dirai-je, multiple. Il y a deux origines, l’origine d’en haut et l’origine d’en bas qui sont représentées par le sceau de Salomon.

lire plus

Revue BMP tome 12 – 1994-1995

Évocation du comte de Saint-Germain

J’ai vu une main énorme, gigantesque qui prenait le cosmos tout entier.

Dans sa paume il y avait le Comte et toutes les formes qu’il prend dans les mondes parallèles, il y en avait des millions.

Saint-Germain m’a dit : – Tu ne pourras jamais compter toutes les figures car elles sont le souffle de Dieu.

lire plus

Les Jardins de la Reine – éd. 2006

Ses yeux

Est-ce une étoile vagabonde ?
Est-ce un paon bleu qui resplendit ?
C’est une jeune fille blonde
Dans la lumière de midi.

Ses regards, me prenant pour cible,
Sont comme une armée invincible.

lire plus

Philosophies – éd. 2011

Conférence, Paris, 21 février 1992 – « Trois réalités : fatalité, providence, liberté »

Le sujet que je vais aborder ce soir est un de ceux qui préoccupent l’humanité depuis le commencement de son existence, à savoir le rapport entre les trois forces : la fatalité, la liberté humaine et la providence. Il faut dire que la fatalité existe d’une manière terrible, par le seul fait que nous sommes enfermés dans un corps humain ; c’est donc une fatalité ; le corps humain avec toute sa quantité de maladies, d’erreurs et de faiblesses est exactement la cage de l’esprit. Cette fatalité peut être supprimée par la providence.

lire plus

China

La Chine, ce monstre fatal
Qui brûle l’homme en sa fournaise,
Un jour connaîtra l’idéal
De la Révolution française.

lire plus

Choix

Un feu follet t’invite :
Jeune homme, marche vite
Vers ses yeux d’océan

Mais le Maître sublime
T’attend sur cette cime
Où rêvent les géants.

Choisis entre la gloire énorme et le néant.

lire plus

Pensée divine

Deux chemins montent vers l’Être : « La souffrance et l’intelligence. »
Des milliards de vivants s’égarent, et la douleur les ramène.
Quelques intelligences demeurent dans la voie divine. Elles cheminent au milieu d’une joie épanouissante…

Homme, à toi de choisir !

lire plus