Blog François Brousse

Poésie

Catégories

Catégories

Rencontre

Cette rencontre est un poème
Tissé d’extase et de soleil,
Il enchante notre sommeil
Cette rencontre est un poème.

Comme un long verre de Bohême
Il vibre d’âme et de réveil
Quel délire serait pareil
À cette dérive suprême ?
Lorsque je murmure « je t’aime »
La Lune jette un feu vermeil.
Notre rencontre est un poème
Scandé par l’éternel soleil.

lire plus

Récitation

Extrait

Si le doute me séduit
Si la douleur m’envahit
Je me récite des vers,

Si le cosmos me trahit,
Si je me perds dans les puits
Je me récite des vers.

lire plus

Devant l’éternité du Nil – Spectacle poétique (1988)

Devant l'éternité du Nil – Spectacle poétique (1988) Textes de François BroussePrésentation « Devant l’éternité du Nil » est le titre d’un poème publié en 1973 dans De l’autre cygne à l’Un (Perpignan, Imp. Labau, 1973) mais c’est aussi un spectacle poétique créé et produit par La Licorne Ailée, programmé au salon Marjolaine (Paris) le 13 nov. 1988 en présence de François Brousse. Accompagné d’un diaporama et de séquences musicales, le public est transporté vers les rives de l’Égypte antique...

lire plus

Histoire d’une âme – Spectacle poétique (1985)

Histoire d'une âme - Spectacle poétique (1985) Textes de François BrousseQuand on relit un recueil de Hugo — n’importe lequel —, on est surpris de son éternelle jeunesse, plus fraîche que les torrents d’écume dans les montagnes. François Brousse PrésentationHistoire d'une âme est le premier spectacle poétique que La Licorne Ailée réalise. Une dizaine d’interprètes et vingt-deux textes auxquels se superpose un montage audiovisuel. Cf. «Poésie, Histoire d’une Âme» dans L’Indép., 23 oct....

lire plus

François Brousse le Poète aux cent visages – éd. 1954

Extrait

Le poète François Brousse, né le 7 mai 1913, sous le soleil du Roussillon, se présente à nous avec une abondante brassée d’œuvres. Il débuta par un coup de maître, Le Poème de la Terre, série de trente-cinq sonnets dédiés « À la Science Secrète, Isis an triple voile illuminé de constellations ». Ce thème, sur les destinées du globe, excita l’enthousiasme de Frédéric Saisset.

Puis vinrent Les Chants dans le Ciel, que le critique Albert Janicot égala aux plus beaux vers d’Edmond Rostand ; À l’Ombre de l’Antéchrist, pièces pleines du reflet des guerres, « épopée moderne » si l’on en croit Raymond Cahisa.

lire plus

Manifeste de la Quatrième Dimension – 2008

Extrait

Imaginez un instant que le cube, lassé d’être cubique, se précipite tête baissée, dans une dimension inédite, il découvrira la Quatrième Dimension.

L’homme, réalité tridimensionnelle, projette sur la Terre une ombre à deux dimensions, image de lui, différente de lui. L’homme est, par rapport à son ombre, un dieu aux extraordinaires puissances. Mais, à son tour, il n’est que l’ombre d’un être immense dont la majesté se déploie dans les quatre dimensions de l’abîme.

Comment atteindre cet idéal royaume ?

lire plus

L’Ordre de l’étoile Polaire et Celui qui vient, 1ère éd. 1974

Extrait

Le passé de l’Ordre Polaire remonte jusqu’au Pôle Primordial. Ce fut la grande vérité communiquée au genre humain, il y a de cela dix-huit millions d’années, par l’intermédiaire de la race vénusienne, arrivée de l’étoile du matin sur des chars de feu, et qui, à l’humanoïde primitif, donna la flamme de la connaissance intégrale.

lire plus

Aphorismes Polaires

Présentation

Ce jeu est composé de 108 cartes petit format, avec des pensées sibyllines extraites des poèmes de François Brousse.

Elles invitent à la méditation métaphysique, à la contemplation, à l’essentiel, qui pour le poète est « l’appétit de la gran­deur ou le trouble du mystère ».

Chaque tirage de carte apporte un conseil, un enseignement, une inspiration, une pensée divine.

lire plus

Le Livre du Centenaire – 2013

Présentation

Ce livre a été édité en mai 2013, à l’occasion du centenaire de la naissance de François Brousse, né le 7 mai 1913 à Perpignan. Il réunit l’ensemble des textes lus ou présentés dans le cadre de ce grand événement – lectures, spectacles, expositions, etc. – et rassemble des poèmes, essais, textes, photos d’archives… Il condense l’hommage rendu à cette vitalité particulière de la pensée de François Brousse, à son originalité et son universalisme, à sa liberté et à sa force.

lire plus

Revue Madeloc N°26 – Juin-Juillet 1954

« François Brousse, le pèlerin des cimes »

Article de René Espeut

Certains poètes se contentent d’asseoir leur réputation sur un livre ou même un sonnet. D’autres, esprits vastes comme le monde, veulent capter tous les reflets et toutes les musiques dans une œuvre multiforme.

À cette dernière catégorie – la catégorie royale – appartient le poète de la Quatrième Dimension : François Brousse.

lire plus

L’Angélus des rêves – 1ère éd. 1978

Avertissement

Matérialisme, scientisme, réalisme, ces monstres mornes menacent de leur masse l’humanité. Ils ont accumulé sur la Terre, depuis un siècle, plus de calamités que toutes les religions précédentes. La mort de Dieu, comme le prophétisait Nietzsche, a ouvert la porte des cataclysmes majeurs. Seulement, Dieu est éternel. Son image religieuse et superstitieuse peut mourir. Son essence ineffable subsiste dans l’infinie lumière. Cette vérité flamboie au cœur du monde tangible comme du monde poétique

lire plus

Ivresses et Sommeils – 1ère éd. 1980

Préface

Quand on relit un recueil de Hugo – n’importe lequel –, on est surpris de son éternelle jeunesse, plus fraîche que les torrents d’écume dans les montagnes. Par contre, si l’on revoit un auteur réaliste – par exemple Jacques Prévert –, on est contraint de respirer une odeur de putréfaction. Pourquoi ce contraste ? C’est que la poésie ne peut vivre que dans l’immense lumière de l’idéal. Comme la mouette, l’albatros et le condor, elle traverse les orages monstrueux et plane dans les hauteurs d’un bleu noir cisaillé d’étoiles.

lire plus

Poésie langage de l’âme – éd. 2008

Présentation

Poésie langage de l’âme réunit cinq conférences de François Brousse sur la poésie

Extrait
Troisième et dernière qualité du poète, il apporte une illumination. Celui qui lit certains poèmes est traversé brusquement par une sorte de profondeur sacrée, il n’est plus sur le plan humain mais sur le plan divin.

lire plus

Retraite

Je serai une âme discrète
Dans une montagne secrète
Jusqu’à ce que le grand milan
M’emporte au coeur du firmament.

Laissons la Terre épouvantable
Se vautrer sous l’immonde table

lire plus

Poésie et métaphysique

Quel est le rôle du conte au sein de la poésie ?

F.B. : Le conte est rempli de rêves, d’illuminations, d’étrangetés, d’extases, d’effacements et d’évasions. Toute la poésie n’est qu’un conte. Un conte merveilleux qui nous raconte une multitude d’histoires merveilleuses de façon à ce que nous oublions tout ce que la Terre a pour nous de lourd, de terrible et de pénible. Le conte est donc essentiel. Il n’existe peut être pas un seul grand poème dans lequel il n’y ait un conte, histoire merveilleuse faite pour des enfants. Si nous ne conservons pas jusqu’à la fin de notre vie l’innocence et la pureté des enfants, nous n’arriverons jamais à l’Illumination.

lire plus

François Brousse un sage de bonne compagnie – 19 août 1986

GÉNIE

La sagesse est la découverte des secrets essentiels du monde et, en même temps, de pouvoir réaliser dans son corps et dans sa vie… Un sage peut surgir à n’importe quelle période de l’histoire. En Inde, comme en Occident. Ce propos est de François Brousse, le sage cata­lan.

Un but : la connaissance « inté­grale et parfaite » de la Vérité qui est « immuable et invariable », toujours métaphysique. Une éthique : essayer de développer l’Esprit « qui est en nous. » Le développer par tous les moyens, l’intelligence, l’intuition et le sens esthétique…

lire plus