Blog François Brousse

Catégories

Catégories

Pensée divine

Il ne s’agit pas de culpabiliser ceux qui s’égarent, mais les avertir de l’abîme dans lequel ils risquent de tomber, perdant ainsi toute une existence.

lire plus

Pensée divine

C’est au moment où la civilisation humaine s’approche du gouffre fatal qu’elle produit le plus éclatant écrin de sagesse. La Terre actuelle, promise aux flammes de l’Apocalypse, a spontanément créé des oasis de rêve : cercles occultes, fraternités secrètes lancées vers l’Idéal. Sans oublier le passage étourdissant des grands hommes. Avant de mourir, l’humanité se pare.

lire plus

Pensée divine

Tous les partis qui rejettent le respect de la personne humaine sont condamnés à être dévorés.
Satan a pour loi la destruction.

lire plus

Pensée divine

Le problème des extraterrestres – ou des intraterrestres – brille de facettes insolites. Ils n’interviendront jamais dans le tourbillon politique des peuples, car leur intervention risquerait de provoquer la guerre des mondes et d’aboutir au chaos des technologies meurtrières. Surtout, il faut abandonner les chimères médiévales d’une restauration monarchique imposée à la France par des extraterrestres ! Autre illusion, croire qu’ils vont résoudre toutes nos difficultés intérieures.

lire plus

Pensée divine

L’idée est immuable, infinie, parfaite. La sensation se traîne péniblement dans le muable, le fini et l’imparfait. Prétendre que la sensation crée l’idée, c’est renverser la pyramide de l’intelligence, et, c’est retomber au niveau de la limace.

lire plus

Pensée divine

Le surhomme véritable n’est pas le macaque dégénéré au sourire de tigre que nous a hurlé Nietzsche, mais le géant aux ailes d’aigle dont la pensée commandera aux étoiles et qui saluera fraternellement le cosmos et les dieux.

lire plus

Pensée divine

La seule définition de la liberté est d’ordre métaphysique, elle consiste à n’avoir pour maître que son Moi divin.

lire plus

Pensée divine

L’ultime vision, c’est de voir que Dieu est invisible. Il dépasse toutes les conceptions de l’humanité.

lire plus

Pensée divine

Le vrai philosophe a traversé toutes les formes de vie pour atteindre la vie elle même.

lire plus

Pensée divine

Soyez docile devant Dieu et fort devant les hommes. Mais confondre le Dieu des religions et le Dieu des philosophes est une erreur cosmique.

lire plus

Pensée divine

TU NE TUERAS POINT : ce commandement interprété sans détour aboutit au végétarisme. Il ne faut tuer ni homme ni animal : condamnation des guerres, des révolutions, de la peine de mort, des nourritures carnivores.

lire plus

Pensée divine

Les âmes des bêtes égorgées rôdent dans les airs. Elles se mêlent aux éléments, surexcitent les électricités, gonflent les énergies et vomissent l’enfer sur les hommes. Dans les vagues qui hurlent autour des matelots, dans les typhons qui ravagent les peuples, dans les tremblements de terre qui dévorent les villes, dans les laves et les flammes ricanent sinistrement les animaux massacrés.

Ils se vengent.

La cuisine et le laboratoire fabriquent sans arrêt des hordes de démons. L’humanité se décidera t elle à en prendre conscience ?

lire plus

Gandhi l’Astre des sages – Spectacle poétique (2008)

Gandhi l'Astre des sages Fresque poétique créée au festival-off d’Avignon 2008 Mise en scène par Élisabeth Martin-ChabotExtrait Quand l’ombre est sur le point de submerger les cieuxQuand les pâles mortels se heurtent anxieux,Dans le déchaînement aveugle des ténèbres ;Quand l’hydre de la nuit, en ses replis funèbres,Environne le globe, et, sous ses noeuds pervers,Menace d’écraser le tremblant univers.Comme un python étouffe une biche sauvageQuand les temps sont venus du meurtre et du...

lire plus

La Mésaventure de Méphistophélès – Théâtre (2001)

Adaptation théâtrale du conte poétique de François Brousse  par Jean-Jacques Charrière. À travers ce conte d’une verve rare, inspiré par la truculence d’un Rabelais et l’ironie d’un Voltaire, François Brousse pose la question de l’origine du mal dans l’Univers et propose une réponse originale.

lire plus

Regards d’ange – Spectacle poétique (2020)

Regard d'ange Montage poétique et philosophique à partir de textes de Victor Hugo, François Brousse, Supervielle, Baudelaire, Edward Young Mise en scène par Thierry DevayeExtrait Le fantasque : Force de gens, de nos jours, volontiers agents de change et souvent notaires, disent et répètent : la poésie s’en va. C’est à peu près comme si l’on disait : il n’y a plus de roses, le printemps a rendu l’âme, le soleil a perdu l’habitude de se lever, parcourez tous les prés de la terre, vous n’y...

lire plus

Les pages de l’amour – Récital poétique (1999)

Les Pages de l'Amour - Récital poétique (1999) Textes de François BrousseCourt montage poétique adapté  à partir de poèmes d’amour de François Brousse ComédiensMONIQUE BRUNEGARDSERGE RIFF Mise en scèneZAIA LEBTAHI MusiqueREMI-PIERRE BUTSCH ProductionCOMPAGNIE DE L’ETOILE RégiePHILIPPE VAMPARYS Représentations . 9 octobre 1999 à Lyon. 16 octobre 1999 à Voisin le Bretonneux. 19 février 2000 à Montpellier. 05 octobre 2000 à VélizyCourt montage poétique adapté  à partir de poèmes d’amour de...

lire plus

Le Poème de la Terre – Spectacle poétique (1999)

Le Poème de la Terre Fresque poétique créée en 1999 Mise en scène par Jean-Jacques CharrièreAu bord lointain des mers, la belle Eunice dort, sous l’oeil bienveillant d’Omni. Dans ses rêves, mais peut-être est-ce autour d’elle, tout un monde se révèle, veille sur son sommeil, célèbre sa beauté, glorifie la nature, magnifie la nuit... François Brousse  « La Vénus de Milo », dans Les Contes du gouffre et de l’infini PrésentationTrente-cinq sonnets pour dire toute l’épopée de la Terre : de ses...

lire plus

La Vénus de Milo – Spectacle poétique (1997)

La Vénus de Milo Fresque poétique créée au festival-off d’Avignon 1997 Mise en scène par Jean-Jacques CharrièreAu bord lointain des mers, la belle Eunice dort, sous l’oeil bienveillant d’Omni. Dans ses rêves, mais peut-être est-ce autour d’elle, tout un monde se révèle, veille sur son sommeil, célèbre sa beauté, glorifie la nature, magnifie la nuit... François Brousse  « La Vénus de Milo », dans Les Contes du gouffre et de l’infini PrésentationL’aurore se lève, éblouie, l’héroïne s’éveille et...

lire plus

Devant l’éternité du Nil – Spectacle poétique (1988)

Devant l'éternité du Nil – Spectacle poétique (1988) Textes de François BroussePrésentation « Devant l’éternité du Nil » est le titre d’un poème publié en 1973 dans De l’autre cygne à l’Un (Perpignan, Imp. Labau, 1973) mais c’est aussi un spectacle poétique créé et produit par La Licorne Ailée, programmé au salon Marjolaine (Paris) le 13 nov. 1988 en présence de François Brousse. Accompagné d’un diaporama et de séquences musicales, le public est transporté vers les rives de l’Égypte antique...

lire plus

Histoire d’une âme – Spectacle poétique (1985)

Histoire d'une âme - Spectacle poétique (1985) Textes de François BrousseQuand on relit un recueil de Hugo — n’importe lequel —, on est surpris de son éternelle jeunesse, plus fraîche que les torrents d’écume dans les montagnes. François Brousse PrésentationHistoire d'une âme est le premier spectacle poétique que La Licorne Ailée réalise. Une dizaine d’interprètes et vingt-deux textes auxquels se superpose un montage audiovisuel. Cf. «Poésie, Histoire d’une Âme» dans L’Indép., 23 oct....

lire plus

Chants dans le ciel – 1ère (ou 2e) éd. 1943

Présentation

En 1940 [ou 1943] François publie le recueil poétique Chants dans le Ciel. Y apparaissent des poèmes fondamentaux comme « L’hymne au Soleil » et « Soir sur le Pacifique ». À côté des « Maîtres subtils de l’immortelle aurore » (Bouddha, Krishna, Pythagore, etc.), il manifeste sa « Soif d’éternité » et son désir de s’extraire des pesanteurs de la Terre dans un idéal de pureté

lire plus

Chants dans le ciel – 2e (ou 3e éd. ?) 1957

Présentation

Notre compatriote François Brousse, qui a la cruauté de ne pas accorder le moindre repos à sa muse, vient de faire rééditer la plaquette de vers de sa prime jeunesse, Chants dans le ciel, chez Labau, à Perpignan. François Brousse avait quatorze ans lorsqu’il écrivait certains de ses poèmes.

lire plus

François Brousse le Poète aux cent visages – éd. 1954

Extrait

Le poète François Brousse, né le 7 mai 1913, sous le soleil du Roussillon, se présente à nous avec une abondante brassée d’œuvres. Il débuta par un coup de maître, Le Poème de la Terre, série de trente-cinq sonnets dédiés « À la Science Secrète, Isis an triple voile illuminé de constellations ». Ce thème, sur les destinées du globe, excita l’enthousiasme de Frédéric Saisset.

Puis vinrent Les Chants dans le Ciel, que le critique Albert Janicot égala aux plus beaux vers d’Edmond Rostand ; À l’Ombre de l’Antéchrist, pièces pleines du reflet des guerres, « épopée moderne » si l’on en croit Raymond Cahisa.

lire plus

Le Rythme d’or – 1ère éd. 1951

Présentation

Nous avons parlé récemment de beaux poèmes de François Brousse, groupés dans La Tour de cristal. […]

Voici que François Brousse fait paraître, chez Debresse, un recueil d’un esprit tout à fait différent : Le Rythme d’or.

Les deux titres pourraient être frères : l’un et l’autre appartiennent d’emblée à la famille des artistes.

lire plus

François Brousse philosophe et visionnaire – 25 décembre 1986

Extrait

Faut-il encore présenter François Brousse ?

Si un seul adjectif devait lui être appliqué, « exceptionnel » sans doute serait le mieux adapté. À part, en tout cas, dans le monde fermé du supra naturel où baignent quelques convertis de l’ésoté­risme. La preuve : à l’évocation de son seul nom, un des voyants interviewés s’exclame :

– Oh lui, c’est autre chose, un philosophe, un visionnaire.

lire plus

Les Secrets kabbalistiques de Victor Hugo – 1ère éd. 1985

Extrait

Les religions sont des vêtements divers d’une même déesse : la vérité. On la retrouve toujours une sous le bariolage des voiles multiples. Il suffit de contempler les cinq grandes religions de la terre : hindouisme, bouddhisme, judaïsme, christianisme, islam, pour s’apercevoir que ces différents flambeaux jettent la même lumière: existence de Dieu, réalité de l’âme, liberté et responsabilité de l’homme, nécessité de l’amour universel, mission civilisatrice des prophètes, la fleur des vérités cosmiques épanouit ses pétales, tandis que ses racines plongent dans l’infini.

lire plus