Blog François Brousse

Catégories

Catégories

Exposition François Brousse Médiathèque Perpignan – mai / juin 2013

Présentation
Dans Zoom, mai-juin 2013 (magazine bimestriel de la Médiathèque de Perpignan)

En 2013, l’exposition Rencontre avec François Brousse, poète et philosophe propose « quelques instants d’évasion dans l’univers de la poésie, du cosmos et de la métaphysique » (Midi Libre, date inconnue) de ce penseur. Le public pourra découvrir ou approfondir une oeuvre simple et complexe, singulière et mystérieuse, éclectique. Les grands sujets métaphysiques qui ont toujours travaillé l’âme à la recherche de son identité seront abordés.

lire plus

Revue Sources Vives N°30 – Avril 1964

Sub Rosa – Pensées sans entraves (Extraits)

Animus est, pour la femme, l’image sublimée du père, qui conditionnera le choix de l’époux futur. Anima est, pour l’homme, l’image transfigurée de la mère, qui déterminera l’élection de la future épouse. Telle, réduite à sa plus simple expression, apparaît la théorie de Jung…

lire plus

Le Yoga polaire – Rééd. 2020

Présentation

Le Yoga polaire de François Brousse est un yoga de libération.

Basé sur le souffle, la visualisation, la méditation métaphysique, il s’articule autour de la nécessité du végétarisme pour la purification du corps, de la Bénédiction bouddhique pour celle de l’âme et des Huit Méthodes pour la transformation de l’esprit, assurant qu’« elles donnent la force, en une seule vie, de briser les chaînes du Karma et de s’envoler à travers la Conscience cosmique ».

lire plus

Revue Sources Vives N°32 – Printemps 1965

Bref avertissement

L’étrange kabbaliste astrologue qui, en 1555, fit paraître les Centuries, jeta dans l’avenir un écho prodigieux qui s’amplifie toujours. Nostradamus, par sa race et son génie, appartient à la famille des grands prophètes qui remplissent la Bible de leurs visions retentissantes.

Cependant, l’œuvre de Nostradamus se recouvre de voiles sans nombre. Phrases torsadées, mots bizarres, vaticinations obscures, ce monstre pyramidal nous regarde d’un œil ironique. À cela, deux raisons.

D’abord, il était dangereux, en pleine France monarchique et cléricale, d’annoncer clairement la chute de la monarchie et de l’Église. Ensuite, seuls les initiés sont dignes de recevoir les clés du futur. Il faut un puissant effort intérieur pour mériter les révélations divines. Le déchiffrement des Centuries constitue l’épreuve surmentale qui met en jeu les forces cachées de notre âme. On ne peut comprendre Nostradamus que si l’on possède la lampe des sagesses occultes.

lire plus

Revue Destins N°38 – Juin 1949

« LE PROPHÉTISME HUGOLIEN » – Extrait

Les États-Unis d’Europe

[…] Depuis la guerre [Seconde Guerre mondiale], le continent est un désert sinistre où déferlent en hurlant, les deux Empires rivaux, la Russie et l’Amérique. Ces deux cyclopes veulent la do­mination de l’univers et ils allongent leurs mains rapaces sur l’Europe désarmée.

Devant l’ampleur du péril, les nations éparses ont un sursaut salvateur, l’idée fé­dérale commence d’émouvoir les masses populaires, les pays occidentaux songent enfin à s’unir !

lire plus

L’Avenir des Peuples – éd. 1945

Présentation

Le 25 janvier 1945, F. Brousse sous le pseudonyme de Charles Amazan publie L’Avenir des Peuples – Étude sur les Destinées du Monde, un livre d’une cinquantaine de pages qui rassemble plusieurs textes prophétiques : « Les Réveils de Lazare » (10 août 1936), « Les Tours de la Nuit » (1-6 mars 1939), « La Tour décapitée par la Foudre » (nov. 1939), La Chute de l’Aigle allemand (30 août 1944), « L’Esprit de Prophétie » (7-8 sept. 1944)…

lire plus

L’astrosophie N°5 – mai 1939

Présentation

En mars 1939, François rédige son premier article « Les Tours de la Nuit » qui paraît en mai 1939 dans la revue mensuelle L’Astrosophie N° 5, sous le pseudonyme de Charles Amazan. « Ce nom, précise-t-il, est emprunté au conte initiatique de Voltaire La Princesse de Babylone, où le Gangaride Amazan, né aux bords du fleuve prestigieux de l’Inde, possède une licorne à l’invincible vigueur, blanche comme la neige et la foudre. »

lire plus

Le Secret des tombes royales – éd. 1991

À travers la revue Destins (N° 16, mai 1947 à N° 27, mai 1948), F. Brousse publie une étude historique écrite en 1944, Le Secret des Tombes royales où il expose « la roue merveilleuse et ténébreuse des cycles ». Adepte de la réincarnation pour la vie individuelle, il étend à présent le phénomène cyclique à l’humanité considérée comme une entité vivante […].

Brousse possède deux clefs, l’une de diamant et l’autre d’or…

lire plus

Nostradamus ressuscité, t. 3 – éd. 1998

NOSTRADAMUS OU L’ÉSOTERISME UNIVERSEL

Michel de Nostredame est considéré par la plupart de ses commentateurs comme un prophète catholique et légitimiste. On en reçoit immédiatement un choc désagréable. Comment un esprit qui domine l’océan des siècles peut‑il s’enfermer dans une religion étroite et dans une politique archaïque ? Un prophète s’élance dans l’infini mais ne s’enferme pas entre des murailles étouffantes.

lire plus

La Lune, fille et mère de la Terre 1992

Chap. IV – LA LUNE, ASTRE MORT OU VIVANT ?

Nombre de savants contemporains ne voient dans la Lune qu’un caillou inerte, flottant sur les cimetières de la nuit. Ni atmosphère, ni eau, ni activité vivante.

Ce jugement tranchant se heurte aux protestations indignées de certains sénélographes.

lire plus

Nostradamus ressuscité, t. II – éd. 1997

Avertissement

Tout au long de sa vie François Brousse a décrypté et commenté Nostradamus. Il avait une confiance absolue dans le grand Mage. Pour lui, Nostradamus ne s’est jamais trompé dans ses prédictions. Ce sont ses commentateurs qui n’ont pas su les interpréter, et qui ont ainsi commis des erreurs. Aussi eut‑il à cœur de le démontrer.

lire plus

Nostradamus ressuscité, t. I – éd. 1996

NAPOLÉON PROPHÉTISÉ

L’épopée napoléonienne fut une des convulsions les plus brillantes de l’Histoire. Siècle d’or et de flamme, elle a halluciné l’imagination de nos poètes. Elle demeure dans la tradition des peuples comme une vision de sanglants éblouissements.

Mais, si l’on connaît bien ses échos artistiques, on ignore que des voix prophétiques s’élevèrent jadis pour annoncer sa gloire future. Ce n’est pas une exception. Les étudiants du mystère savent que tous les événements gigantesques, toutes les guerres et toutes les révolutions, tous les âges puissants, sont prédits par certaines têtes marquées du signe fulgural.

lire plus

L’Évangile de Philippe de Lyon – 1ère éd. 1994

Extrait

Nous allons reprendre notre étude sur l’Évangile de Philippe de Lyon.

Philippe de Lyon savait qu’il était la réincarnation du mage‑apôtre Philippe. Certaines paroles mysté­rieuses qu’il a prononcées laissent entendre qu’il connaissait sa formidable nature. Il a donc laissé un nouvel évangile que l’on pourrait appeler l’Évangile de Philippe, et dans lequel il révèle toutes ses doctrines. Cet évangile, nous l’avons commenté la fois dernière et nous avons vu ses étranges révélations sur la Lune, sur l’âme, sur Jésus, sur les naissances virginales. Maintenant, contemplons d’autres horizons.

lire plus

Dans la lumière ésotérique – 1ère éd. 1999

Tous les livres| Poésie | Essais | Romans | Revue BMP | Anciennes éditions | AutresDans la lumière ésotériqueClamart, Éd. La Licorne Ailée, 1999 – 19 eurosI – L’Orient                                                                                 11     Le Soleil Spirituel                                                                    13     La Voix Créatrice.                                                                    33     L’Illusion de...

lire plus

Revue France Inde N°9

Toutes les revues| Destins| Madeloc| Sources Vives| Sources et Flammes| Dialogues| BMP| Autres revuesRevue France-Inde N°9Pierrefitte-sur-Seine, 26 janvier 1953

lire plus

Revue Destin N°10 – Novembre 1946

INTUITION ET RAISON

« Milosz et Hugo, poètes – prophètes » (Partie 2) L’erreur de Milosz

Pour qu’une thèse rentre dans la sphère du vrai, il ne suffit pas de lui mettre une auréole aux fascinantes fulgurances, il faut encore qu’elle soit rationnelle. Or, la clé de l’Apocalypse, forgée par Milosz, est l’œuvre d’une imagination sans contact avec le réel. Les symboles frénétiques de saint Jean ont agi sur Milosz comme le marc de café et les tarots sur les voyantes. Ils ont déclenché l’essor de l’intuition prophétique.

lire plus

Revue Destins N°11 – Décembre 1946

INTUITION ET RAISON

« Milosz et Hugo, poètes – prophètes » (Partie 2)

[…] L’HOMME, PARCELLE DE DIEU

Milosz, comme tous les grands poètes, possède en son cœur une flamme divinatrice capable d’illuminer les ténèbres de l’avenir. Mais cette flamme est plus ou moins coloriée par des dogmes humains qui l’habillent de fantasmagories.

La découverte de l’énergie atomique est l’éclatante confirmation des sagesses orientales, qui voient dans l’homme une parcelle de Dieu.

lire plus

Revue Destins N°14 – Mars 1947

« Les Pères de l’Église »

Les premiers philosophes du christianisme, les Pères de l’Église, furent des penseurs lumineux dont les écrits reflètent, non les dogmes catholiques, mais l’universelle vérité. La religion des mages palpite dans leurs pures croyances. De nos jours, les prêtres ont perdu le goût de ces profondes eaux primitives.

Il suffit pourtant de se pencher sur les puits mystiques de leur foi pour y voir étinceler toute la sagesse fondamentale. Le Vatican a oublié ces splendeurs, mais elles brûlent toujours, talisman enfoui, dans les profondeurs de l’histoire.

lire plus

Revue Destins N°16 – Mai 1947

« Le secret des tombes royales » (Partie 1/9)

PRÉAMBULE

Il y a dans Hernani [Œuvre théâtrale de Victor Hugo] une scène impressionnante : la méditation du futur Charles-Quint devant le tombeau de Charlemagne. C’est une grandiose vision, où l’on sent palpiter les forces populaires qui élèvent et précipitent les empires. Rêveries d’un chef ployé sous le fardeau du monde. Et Charles-Quint, après avoir médité, pénètre dans le sépulcre impérial pour voir face-à-face le cadavre du héros.

lire plus

Revue Destins N°17 – Juin 1947

« Le secret des tombes royales » (Partie 2 /9)

LA CLEF DE DIAMANT

Les guerres ont fait écho au trépas des monarques. Mais ici, le cycle obstiné qui joint de sa chaîne d’acier les morts royales et les guerres est le Millénaire. Un coup d’œil sur le chaos de l’histoire va nous prouver cette loi nouvelle.

Postumus expire et mille ans plus tard, c’est l’expédition de Tunis, le visage radieux de Saint Louis s’éteignant dans la guerre pestiférante (267 – 1270).

Julien [Apostat] meurt et mille ans plus tard c’est la reprise de la guerre contre les anglais sous la direction de Du Guesclin, le dogue au glaive d’archange (363 – 1364 ).

lire plus

Revue Destins N°18 – Juillet-Août 1947

« Le secret des tombes royales » (Partie 3 /9) – Extrait

LES GUERRES FUTURES

Maintenant, nous possédons une clef de diamant capable d’ouvrir les guerres futures. Il suffit d’ajouter le millénaire aux dates qui marquent la mort des rois de France. […]

La clef de mille ans s’arrête avec le dernier Carolingien. Louis le fainéant. Sa mort 987, marque la fin d’un cycle.

lire plus

Revue Destins N°19 – Septembre 1947

« Le secret des tombes royales » (Partie 4 /9)

LA CLEF D’OR

Après le millénaire majestueuse clef de diamant, voici le Triseculum, mignonne clef d’or. Mais les portes ouvertes par le bijou solaire sont encore plus nombreuses que les portes déjà vaincues.

Huges Capet meurt en 996. Ajoutons la chaîne d’or et nous aboutissons en 1296, dans la guerre qui oppose le splendide vampire Philippe le Bel aux léopards anglais. Philippe envahit la Guyenne et la Gascogne, mais il est obligé de rendre ses conquêtes (1294-1299).

lire plus

Revue Destins N°20 – Octobre 1947

« Les prophéties gnostiques »

Dans le déclin du monde antique, l’Orient et l’Occident s’embrassèrent sous le vol de l’aigle romaine. De ce baiser naquit un enfant merveilleux qui voulut s’emparer des astres. C’est la Gnose.

Les gnostiques forment la plus effarante galerie de prophètes et de visionnaires. Ils respirent dans une atmosphère divine. Le sens de l’infini, se réveillant en eux avec une force irrésistible, les remplit d’un vertige affolant.

lire plus

Revue Destins N°21 – Novembre 1947

« Le secret des tombes royales » (Partie 5 /9)

LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE

La porte de l’avenir s’ouvre tragiquement sur la Troisième Guerre mondiale, la guerre atomique, qui correspond cycliquement à la mort du Roi Soleil.

Louis XIV meurt en 1715. Faisons jouer la clef d’or et nous avons une date singulièrement menaçante : l’année 2015…

lire plus

Revue Destins N°23 – Janvier 1948

« Le secret des tombes royales » (Partie 6 /9)

LE ROI DU MONDE

La Troisième Guerre mondiale est comme une montagne maudite où se convulsionnent des monstres. Quand le pèlerin de l’avenir a franchi ces précipices affreux et ces sommets implacables que voit-il devant lui ?

lire plus

Revue Destins N°24 – Février 1948

« Le secret des tombes royales »
(Partie 7 /9)

LA PRISE DE CONSTANTINOPLE

Un autre cycle tourne sa roue menaçante sur le pays des Gaulois et des Francs. C’est le cycle des cinq cents années qui brasse dans ses remous Paris, Rome et Constantinople, les trois centres de l’univers.

Il commence avec les invasions barbares en plein cœur du siècle des désastres, entre 446 et 499, Attila n’ose attaquer Constantinople, se détourne sur la Gaule, qu’il inonde de six cent mille enragés et se fait battre aux Champs Catalauniques, par l’énergique Aétius.

lire plus

Revue Destins N°25 – Mars 1948

« Le secret des tombes royales » (Partie 8 /9)

LA MONTRE DE MICROMÉGAS

Voltaire n’a pas tout dit. Le géant Micromégas, en quittant la Terre pour visiter l’immensité des mondes, abandonna sur notre planète sa montre titanique et délicate que lui avaient construite les enchanteurs de l’éclatant Sirius ; cette montre, je l’ai retrouvée à moitié enfouie dans les sables du désert. Elle possède un mécanisme complexe où grandes roues et petites roues s’embrassent harmonieusement sous le mouvement des astres.

lire plus

Rama aux yeux de lotus bleu – 1ère éd. 1952

Présentation

En hiver 1952 paraît Rama aux yeux de lotus bleu qui retrace en grandes enjambées le Ramayana, une des plus grandes épopées de tous les temps qui a enchanté et enchante encore des millions de personnes. Il y a quelque six mille ans le poète Valmiki y chantait les exploits du grand sage Rama.

Jean-Pierre Wenger
François Brousse l’Enlumineur des mondes, 2005, p. 188

lire plus